NEWS MESSAGE

Cannabis et interactions médicamenteuses
Rubrique: Drugs
Le principal principe actif contenu dans le cannabis est le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC). Il est métabolisé dans le foie par le cytochrome P450, en particulier le CYP2C9. Après 5 jours, 80% à 90% de la dose inhalée est éliminée. Chez les consommateurs chroniques, les métabolites restent détectables plusieurs semaines après la prise.

Le cannabis fumé contient des composants communs au tabac, les hydrocarbures aromatiques polycycliques, qui agissent comme inducteurs du CYP1A2. Les médicaments dont le métabolisme dépend principalement du CYP1A2 sont ainsi plus rapidement éliminés. Une diminution de l’activité de la théophylline, de la chlorpromazine et de la clozapine a par exemple été observée chez les fumeurs de cannabis. Des signes de surdoses surviennent parfois à l’arrêt du cannabis.

La consommation de cannabis provoque une tachycardie et une vasodilatation périphérique. Ses effets cardiaques s’additionnent avec ceux des antidépresseurs tricycliques, favorisant l’apparition de tachycardie. Un cas d’infarctus du myocarde a été rapporté avec l’association de sildénafil au cannabis chez un sujet sans antécédent cardiovasculaire. Quant aux effets sédatifs du cannabis, ils s’additionnent avec ceux des opioïdes, des barbituriques et de l’alcool.

Un cas d’hémorragie digestive a été signalé sous warfarine après consommation de cannabis. Les mécanismes évoqués sont une inhibition du métabolisme et un déplacement de la warfarine de son site de liaison aux protéines plasmatiques. Il est recommandé de contrôler régulièrement l'INR et d'adapter éventuellement la posologie de l'anticoagulant oral chez les consommateurs de cannabis.

Littérature:
_La Revue Prescrire 321/2010/p515
_ E. Williamson, S. Driver; Stockley's Herbal Medicines Interactions; Pharmaceutical Press 2009; p107
12.08.2010 08:29:10 / UACDE,UABBO / 4013
DOC NEWS TOP 10

15. Februar 2019
_« Petits » fumeurs : risque cardiovasculaire sérieusement augmenté
13. Februar 2019
_NEW DRUG: Dolutégravir, rilpivirine (Juluca), bithérapie du VIH
_

SWISSMEDIC : Mydrane® (tropicamide, phénylephrine, lidocaïne), DHPC

11. Februar 2019
_Antidépresseurs : efficacité et acceptabilité
08. Februar 2019
_Cystite chez la femme : Faut-il préférer la fosfomycine ou la nitrofurantoïne ?
06. Februar 2019
_NEW DRUG: Budésonide (Jorveza®) pour le traitement de l'oesophagite à éosinophiles
04. Februar 2019
_SWISSMEDIC : Fluoroquinolones par voie systémique ou inhalée, HPC
_NEW DRUG : Emicizumab (Hemlibra®), premier anticorps dans l’hémophilie A
01. Februar 2019
_SWISSMEDIC: Lartruvo® (olaratumab), DHPC
_Diphtérie et tétanos : recommandations pour le remplacement de la vaccination


 
17.02.2019 databases | contact | links | archive | legal © HCI Solutions AG